Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 00:45

1314207-gf

Extrait du livre de Britta Jaschinski 

 

Dédaignés par les anglais, les bouledogues se frayèrent un chemin, d'une manière ou d'une autre, de Calais à Paris. La France et l'Angleterre entretenant une haine cordiale depuis des siècles, on se montrait naturellement critique à l'égard de tout ce qui pouvait provenir de la perfide Albion...Le chien parvint pourtant à trouver des maîtres. La légende veut que les "Belles de Nuit", les prostituées parisiennes, soient les premières à s'emparer du chien. Puis vinrent les commerçantes, les femmes des halles (qui jugèrent l'animal fort utile pour se débarrasser des rongeurs indésirables qui traînaient autour des étals). Elles s'occupèrent avec ardeur de l'animal de basse extraction, sans pedigree défini, et l'anoblirent. C'est en France qu'il acquit ses oreilles en pointe qui contribuèrent vraisemblablement à sa rapide ascension sociale. Certains croisèrent les bouledogues avec des terriers, pour le rendre performant à la chasse. D'autres le croisèrent avec des carlins, pour le rendre adapté à la vie de salon. Avec grand succès.

Chez les aristocrates français et russes - jusque dans la famille du Tsar -, on ne put bientôt plus se passer du bouli. On le transporta aussi Outre-Atlantique. Après un séjour en France, George M. Phelps, ancien directeur technique de la Western Union Telegraph Company, fut le premier Américain à s'intéresser à cette race de chien encore très nouvelle.

Elle le fascina tellement qu'il acheta immédiatement un couple, Ninette et Rabot, pour cinquante dollars et le ramena aux Etats Unis. Ce ne fut pas sans conséquence : au tournant du siècle, le premier club de boulis fut fondé à New York. Et qui voulait acquérir un chien aussi chétif devait alors payer une belle somme, pas moins de 5000 dollars.  

Partager cet article
Repost0
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 00:45

1314207-gf

Extrait du livre "Bouli" de Britta Jaschinski

 

Dédaignés et pourtant aimés : Ascension des Boulis...

 

Qui se cache derrière ce chien aux oreilles de chauve-souris, à la tête massive et au museau plat ? 

Qui est ce drôle de chien tout à fait français alors qu'il n'était naguère qu'un inutile bulldog anglais

Inutile car les couches populaires britanniques, amatrices de combats de chiens, poussaient cet animal dans l'arène, jusqu'à temps qu'ils n'aient plus le droit de parier sur les petits dogues poussifs.

Tisserands et dentellières de l'East London et de Nottingham, en vue d'améliorer leurs revenus, élevaient le chien pour la lutte. Mais en 1835, une interdiction stricte mit un terme à ces combats sur le territoire britannique. Dès lors, il n'est donc pas étonnant qu'on ignora, voire qu'on bannit du pays, l'animal à la peau du crâne plissée, le "petit chien de combat".

Ce fut d'ailleurs pour lui une chance car il en avait peu de sortir indemme de ces étranges plaisirs humains.

Une loi mit également un terme à un autre divertissement, non moins brutal, qui mettait en scène ce chien m le bull-baiting (soit la chasse au taureau). Les chiens étaient entraînés et formés à mordre les taureaux - d'où leur nom (bulldog, francisé en "bouledogue", vient de "bull" qui signifie taureau et de "dog" qui signifie chien, et leur surnom (bully, "bouli" en français).

Le taureau sexuellement mature, et donc agressif, était attaché et ses cornes étaient émoussées afin que le jeu cruel ne se termine pas trop rapidement par l'embrochement habile du chien.

Tout était imaginé avec une telle perfidie que pendant cette horrible attraction le taureau aussi pouvait perdre la vie.

Pour cela David, le chien, n'avait qu'à mordre assez souvent à la gorge Goliath, le taureau. Pour pouvoir mordre l'adversaire, le museau du chien devait reste plat, seul moyen de continuer à respirer.

Ce fut donc une bonne chose quand au milieu du 19ème siècle l'époque hargneuse des dogues prit fin. C'est alors que la France devint leur nouvelle patrie : de nombreux tisserands et dentellières de Nottingham quittèrent l'Angleterre pour trouver du travail dans les usines de textile récemment apparues en Normandie. Ils emmenèrent avec eux leurs chiens. Bien que dans cette nouvelle contrée non plus les combats de chiens ne fussent pas autorisés, l'élevage continua, la plupart du temps sans but spécifique, mais pas toujours.

Après tout, ces chiens se montraient très efficaces pour attraper les rats. Ils eurent donc leur heure de gloire en tant que ratier.

Et surtout, les propriétaires les moins préoccupés par l'usage pratique qu'ils pouvaient faire de leur animal, appréciaient la compagnie de leur ami à quatre pattes.

Partager cet article
Repost0
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 00:45

Bouli le petit chien aux yeux comme des billes et aux oreilles de chauve-souris est un animal de caractère dont les zones piétonnes, et les parcs municipaux semblent ne plus pouvoir se passer.

Artiste primée et fan de bouledogue français Britta Jaschinski traque le sympathique chien familial avec son objectif et consacre à ce casse-cou photogénique un portrait très habile qui vaut le détour.

1314207-gf.jpg

Britta Jaschinski est née à Brême en Allemagne, termine une formation de photographe avant de s'installer en Grande-Bretagne et d'y étudier la photographie artistique.

Dans la photographie animalière, elle met ses "Stars" en scène, de sorte à les magnifier et à en révéler de nouvelles facettes.

Lauréate de nombreux prix internationaux Britta Jaschinski a entre autre obtenu en 2010 le titre de "Photographe Animalière de l'Année". Décerné par la Société Allemande de Photographie Animalière.

Ses clichés sont exposés dans les musées, galeries et festivals artistiques.

Disponible dans tous les points de vente librairies et sites. 

 

Partager cet article
Repost0
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 00:45

65100_10152368817155504_653263148_n.jpg

598617_10152301402690504_1559797310_n.jpg

22

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 00:45

2403.jpg

Très belle gouache de Bridget Olenrenshaw...

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 00:45

184.jpg

«Toujours Fidèle» - (1913) Flacon en cristal massif incolore pressé moulé de Baccarat de section cubique, sa panse en forme d'encrier carré galbé, son bouchon cylindre facetté surmonté d'un bouledogue français assis sur ses pattes arrières, titré et numéroté. h: 9 cm...

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 00:45

41BS78lbjDL._SL500_.jpg

Ce livre a reçu le prix littéraire 30 millions d'amis 2011...

Ce recueil de nouvelles divulgue la quotidien de l'auteur, vétérinaire à Paris, urgentiste de nuit.


Chaque histoire (une petite vingtaine en tout) présente un préambule en italique où l'animal concerné prend la parole, avec un anthropomorphisme parfois malicieux mais aussi parfois sévère. Le texte continue ensuite à la première personne du singulier, le vétérinaire se souvient...

L'authenticité des faits (malgré le préambule légal habituel - "toute ressemblance avec des personnes, etc" - et l'effet caricatural produit par la concentration d'anecdotes particulièrement frappantes) ne fait aucun doute. L'auteur a dû sans doute arranger les choses, changer certains noms et certaines circonstances, mais ces histoires, aussi étonnantes soient-elles, ont un parfum de vérité. Une vérité en tons de gris cependant, une vérité toute nue qui, même embellie par une narration de grande qualité, demande au lecteur d'aborder cette lecture avec un esprit ouvert, sans les préjugés associés systématiquement à ce métier - paré d'une aura si particulière.

Un univers souvent très noir, servi par une langue économe et forte. Un texte plein d'humanité qui a révélé un véritable écrivain et nous éloigne de la vision souvent trop anthropomorphique des animaux.

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 00:45

3e383b9f-78c5-a3c4-1d8d-eb03d7fee69a

Rembrandt-Bugatti.jpg

Edouard-Marcel-Sandoz.jpg

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 00:45

dessin8777990entete-2-1-jpeg-copie-1.jpeg

P32300032-copie-1.jpg

45

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 00:45

igDDCOMBOUL031681.gif

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : BEST BULLDOG BLOG
  • : Ce blog est consacré au bouledogue.
  • Contact

Visiteurs / Visitors

Papou 11.08.07 Cabanon 5A

Chez Francesca 09 août 2010

Papou pendant la sieste

Catégories

NOTE

BEST BULLDOG BLOG n'est pas propriétaire des droits relatifs à la publication des images. Le blog essaie autant ce faire se peut de donner des informations relatives à leur origines. Si vous détenez les droits de l'une des images publiées et souhaitez l'en voire disparaître merci de bien vouloir me contacter, elle sera retirée dès que possible.