Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 00:45

13-copie-1

22

19-copie-1

30

bébé boule 8

Partager cet article
Repost0
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 00:45

...Il est parfois nécessaire de dégager le chiot de la poche placentaire en commençant par la tête. Il faut masser légèrement le chiot et lui essuyer les traces de liquide qui peuvent subsister près du museau. Il faut également aider la mère à couper le cordon ombilical. Le réflexe respiratoire doit intervenir très vite. Parfois, le placenta qui entoure le chiot se déchire avant son expulsion complète. Le chiot risque alors dans ce cas d'être inanimé et d'avoir avalé du liquide amniotique. Il est nécessaire de le dégager rapidement et d'expulser le mucus qui encombre ses voies respiratoires. En le maintenant la tête en bas, on favorisera l'expulsion du liquide. Dans les cas les plus critiques, il faudra masser énergiquement le chiot, voir même l'asperger d'un peu d'eau froide pour déclencher le reflexe respiratoire. Ce cas se produit également quand le chiot se présente par le siège, rendant son expulsion plus délicate. Si la mère, malgré ses contractions, n'arrive pas à le faire sortir, il faut parfois aider en tirant délicatement. Pour cela, on entoure le chiot d'un linge propre et on tire doucement, vers le bas, en coordonnant ses tractions avec les contractions de la chienne.

naissance bouledogue français 

La mère va s'occuper de son premier bébé, en le lèchant soigneusement.

 

Mais très vite elle va ressentir de nouvelles contractions... Le petit frère arrive ! Placez alors le chiot à côté de la mère, si possible installé sur un linge propre placé sur une bouillotte.

 

Les autres chiots vont suivre selon un rythme qui varie beaucoup selon les mères. Il arrive que le dernier chiot ne sorte que 12 heures après le premier !

 

D'où l'intérêt d'avoir fait pratiquer une radiographie en fin de gestation pour savoir - à peu près - combien de chiots on doit attendre.

 

L'hygiène est, plus qu'à tout autre moment, importante.

Il faut changer les linges qui entourent la chienne après chaque expulsion.

Il est important de s'assurer que tous les placentas ont bien été expulsés en même temps que les chiots. Dans le cas contraire, il risque de se produire une infection grave. En cas de doute, si les contractions de la mère semblent anormalement faibles, ou s'il se passe plus de trois heures entre la naissance de deux chiots, il est préférable de consulter le vétérinaire qui saura vous conseiller ou décidera d'une intervention appropriée en cas de nécessité.

naissance bouledogue français 3 

La mise bas terminée, la chienne aura besoin de repos et de calme. Il faut s'assurer qu'elle s'occupe bien de toute sa progéniture et que tous les chiots sont bien rassemblés en-dessous dela source de chaleur. Les chiots doivent rapidement téter.

 

Le premier lait  de la mère, le colustrum, est particulièrement important. Riche en anticorps, ce premier lait est indispensable pour immuniser le chiot contre les agents infectieux extérieurs que l'on ne peut empêcher malgré tout le soin apporté à l'hygiène. 

naissance bouledogue français 2

 

Partager cet article
Repost0
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 00:45

La lice sur le point de mettre bas a, avant tout besoin de quiétude. Il est important de lui trouver un endroit calme, suffisamment chaud, aéré et éclairé.

 

Ce coin sera préparé suffisamment tôt pour que la chienne puisse s'y habituer et l'adopter en toute sérénité. Une caisse de "mise bas" sera préparée ; ce sera aussi le principal lieu de vie des chiots durant les premières semaines.

 caisse de mise bas

Les fournisseurs de matériels d'élevage proposent des modèles particulièrement étudiés pour cet usage, mais si l'heureux événement n'est attendu que de façon exceptionnelle, vous pourrez fort bien la bricoler vous-même. Il faut placer un chauffage radiant ou infra-rouge (ne produisant pas de lumière) au dessus du nid de façon à maintenir la température aux environs de 30° c. Il faut savoir que la première cause de mortalité après la mise-bas est l'hypothermie.

caisse de mise bas 2

 

La question cruciale est de savoir à quel moment va commencer la mise-bas. Difficile à prévoir avec précision puisque, la gestation est d'une durée variable et qu'il existe une imprécision sur la date réelle de fécondation. Il est donc important de surveiller attentivement la chienne à l'approche du terme et bien observer tous les signes précuseurs.

 

Il convient de s'assurer que l'on dispose à proximité de linges propres et de ciseaux (qu'il faut bien sûr désinfecter avec de l'alcool à 90° auparavant).

 

Les premières manifestations de l'approche de l'heureux événement est le changement de comportement de la femelle. Elle retrouve un peu l'instinct de ses ancêtres, qui la pousse à s'isoler et à chercher à faire son nid. Le durcissement des tétines et la légère excrétion qui en sort peut se faire deux jours avant la mise-bas. On observe également une tuméfaction de la vulve, souvent accompagné d'un écoulement de glaires.  Cependant ces manifestations ne permettent pas de réaliser un pronostic précis. La solution consiste alors à prendre régulièrement la température rectale de la femelle, qui descend à 37°c, voire un peu moins, dans les 36 heures qui précèdent la mise-bas.

caisse de mise bas 3 

La témpérature va remonter dès le début de la phase active de travail. Dans le même temps, la femelle "se casse" ; le relachement du nerf sciatique provoque un affaissement du dos. La meilleure façon de prévoir le moment de la mise-bas reste le dosage de la progestéronomie sanguine. Dans la demi-journée qui la précède, le taux de progestérone sanguine chute brutalement. Une prise de sang accompagnée d'un dosage quantitatif permet de se rassurer : si le taux n'est pas descendu à 2 nanogrammes par litre de sang, il est certain que la mise-bas n'interviendra pas dans les 48 heures. Ce test est d'autant plus utile quand la date théorique du terme est dépassée et que l'on commence à s'interroger sur l'opportunité d'une césarienne.

 

Vient enfin le moment des premières contractions : c'est le début de la phase active. Un petit ballon apparaît : c'est la "poche des eaux". La chienne va alors la percer avec ses dents, mais il ne faut pas s'inquiéter si elle ne le fait pas immédiatement. Les contractions se poursuivent à un rythme plus intense. La chienne halète entre chacune des contractions. Le premier chiot ne doit pas tarder à apparaître (45 minutes au maximum après la rupture de la poche des eaux)... 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : BEST BULLDOG BLOG
  • : Ce blog est consacré au bouledogue.
  • Contact

Visiteurs / Visitors

Papou 11.08.07 Cabanon 5A

Chez Francesca 09 août 2010

Papou pendant la sieste

Catégories

NOTE

BEST BULLDOG BLOG n'est pas propriétaire des droits relatifs à la publication des images. Le blog essaie autant ce faire se peut de donner des informations relatives à leur origines. Si vous détenez les droits de l'une des images publiées et souhaitez l'en voire disparaître merci de bien vouloir me contacter, elle sera retirée dès que possible.